Publié par FranceAuto-Actu / Mickaël Tribut

A l'occasion de mon séjour sur l'île de la Réunion, et quatre ans après avoir essayé en avant-première la nouvelle Renault Twingo, j'ai souhaité retenter l'expérience avec un essai complet de 1500 kilomètres...l'occasion de mettre le véhicule à rude épreuve! 

Lors de mon essai en 2014, j'avais particulièrement aimé le changement de look du véhicule, avec ses formes très arrondies lui donnant un air sympathique mais également rétro (référence à la Renault R5). 

La Twingo de troisième génération est disponible en trois motorisations à savoir le petit moteur SCe 1.0 70ch, l'intermédiaire TCe 0.9 90ch et enfin la version sportive GT TCe 110ch. 

Pour mon essai, j'ai opté pour la version SCe 70ch en boîte manuelle afin de tester ce que vaut réellement ce véhicule citadin. 

Très agile et maniable en ville, la voiture a parfaitement su trouver sa place sur les routes étroites et montagneuses de l'ile. Avec un rayon de braquage inégalé grâce à un moteur situé à l'arrière du véhicule, les virages en épingle se font avec une simplicité déconcertante.  A contrario, le moteur s'essouffle rapidement et l'on ressent très rapidement le manque de puissance dans ces conditions, nous obligeant trop régulièrement à rétrograder. Idem lors des dépassements de véhicule. La version TCe 90ch étant plus adapté à ce type de parcours. 

A l'intérieur, la présentation est plutôt agréable, moderne et non surchargée. Dans la version Life, le strict nécessaire est présent avec un autoradio média, port USB, climatisation, limiteur de vitesse ainsi que direction assistée.

On regrette en revanche la qualité des plastiques assez bas de gamme, la position de conduite assez haute qui pourra gêner les grands gabarits ainsi que la boîte de vitesse avec des rapports un peu long. 

Au niveau de l'environnement de vie, ce petit véhicule reste particulièrement agréable, avec de l'espace, autant à l'avant qu'à l'arrière. 

Avec une consommation moyenne de 6,2 litres sur l'ensemble du parcours, principalement montagneux et voies rapides (urbain à 20%), cette Renault Twingo est facturée 11 400€.

Un chiffre qui reste assez élevé compte-tenu de la catégorie du véhicule mais on peut aisément penser que cette consommation diminuerait avec une motorisation plus importante, facilitant les reprises et évitant de faire plus travailler le moteur. 

Un prix qui reste concurrentiel face à sa rivale française la Peugeot 108 facturée 11 100€ en prix de départ sur la version Access mais qui ne dispose pas du limiteur de vitesse ainsi que du port USB.

Cependant, ces modèles restent moins concurrentiels qu'une Kia Picanto Motion (11 000€, mieux équipée garantie 7 ans) ou encore Hyundai i10. 

Le design de la petite Twingo jouera finalement beaucoup dans la décision finale d'achat! 

Pour ma part je garderai un bon souvenir de ce road trip à bord de la mini-citadine la plus vendue en France en 2017, avec 39 021 exemplaires! 

1500 Km à bord de la Renault Twingo ! 1500 Km à bord de la Renault Twingo ! 1500 Km à bord de la Renault Twingo !
1500 Km à bord de la Renault Twingo ! 1500 Km à bord de la Renault Twingo !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article