Publié par FranceAuto-Actu / Mickaël Tribut

Evoqué en premier lieu par le Premier ministre Christophe Castaner à l'aube de l'ouverture du Grand débat ou encore hier par le Président de la République Emmanuel Macron, la question de la limite de vitesse à 80km/h est réellement remise en question. 

 

Cette mesure, qui est l'une des causes de la création du mouvement des "Gilets jaunes" pourra être annulé si cela n'a servi à rien en termes de sécurité routière" avait ainsi déclaré Monsieur Castaner en début de semaine. 

 

Hier, Emmanuel Macron était dans l'Eure et à la rencontre de 600 maires réunis pour le lancement du grand débat. A cette occasion, la question de la limitation de vitesse est revenu sur le tapis lorsque les maires ont fait remonter leurs doléances. 

 

Celui-ci a précisé qu'il fallait "trouver ensemble une solution plus intelligente de le mettre en oeuvre. Il n'y a pas de dogme."

 

Peut-être que sa solution serait de redéfinir les zones vraiment dangereuses limitées à 80 km/h et conserver le reste des routes nationales à 90km/h.

 

A suivre...

 

 

 

80km/h : le réel débat?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article