Publié par FranceAuto-Actu / Mickaël Tribut

Le constructeur britannique Jaguar Land Rover, propriété du groupe indien Tata Motors, a annoncé qu'il allait supprimer pas moins de 4500 emplois en Angleterre. 

 

Le groupe, qui emploie 44 000 personnes dont plus de 95% au Royaume-Uni a mis en place un vaste plan d'économie visant à gagner 2,5 milliards de livres (2,8 milliards d'euros). 

 

Cette mesure vise essentiellement à améliorer sa rentabilité pour investir lourdement dans les technologies hybrides et électriques disponibles sur l'ensemble de la gamme dès 2020. 

 

Cette décision n'est s'en nul doute dû à la baisse du nombre de ventes de la marque en 2018, qui a reculé de 4,8% dans le monde dont un peu plus de 21% en Chine! 

 

Avec l'élargissement de la gamme et de nouvelles motorisations au catalogue, les ventes repartiront-elles à la hausse?

Affaire à suivre...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article