Publié par FranceAuto-Actu / Mickaël Tribut

Le groupe FCA (Fiat Chrysler Automobiles) vient de s’associer au constructeur californien Tesla afin de racheter ses “droits à polluer”.

 

En effet, dès 2020 l’Union Européenne a fixé de nouvelles normes en matière d’émission de CO2 qui impose à cheque constructeur d’établir une moyenne de 95g par véhicule et par kilomètre.

 

Si cette norme n’est pas respectée, l’amende pourrait être très lourde pour le groupe, d’ores et déjà estimée à plus de 2 milliards d’euros! 

 

Tesla, commercialisant uniquement des véhicules électriques, dispose donc d’un surplus dont la “revente” est autorisée par l’U.E mais égalent aux USA où le constructeur procède déjà de la sorte. 

 

Cette opération permet en quelque sorte de comptabiliser les véhicules électriques dans la flotte du groupe FCA tout en continuant à “proposer à nos clients des véhicules qu’ils sont prêts à acheter” selon la marque.

 

Une aubaine pour Tesla qui trouve une nouvelle fois une autre source de revenus. Cette récolte s’est élevé à 103 millions de dollars Outre-Atlantique sur la seule année 2018! 

 

Cela incitera-t-il FCA à proposer à plus rapidement des véhicules électriques au sein de ses marques?!

A suivre...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article