Publié par FranceAuto-Actu / Mickaël Tribut

Fini le flou juridique!

Les trottinettes électriques, souvent considérées comme véhicules à part ou plutôt inclassables, ont désormais fait leur entrée dans le Code de la route. 

 

En effet, depuis la publication du décret au Journal Officiel le vendredi 25 octobre, les trottinettes électriques ainsi que "les autres engins de déplacements personnels (EPDM)" comme les hoverboards ou gyroroues (également nommés NVEI), sont désormais des moyens de transport à part entière. 

 

Le texte, entré en vigueur le 26 octobre 2019 se dispatche en deux parties, dont la seconde concernant les aspects technologiques entrera en vigueur le 1er juillet 2020. 

 

Voici désormais les règles à respecter: 

1. Port du casque obligatoire la nuit ou faible visibilité mais également des gants imposés par la Ville de Paris. 

2. Interdiction de rouler à deux sur le même véhicule. En cas de contrôle, l'amende est de 35€ 

3. Engins de Déplacements Personnel Motorisés interdits aux enfants de moins de 12 ans (35€ d'amende).

4. Interdiction de rouler sur les trottoirs - cette interdiction entrée en vigueur en septembre peut vous coûter 135€.  

5. Interdiction d'utiliser son téléphone ou porter des écouteurs...sous peine d'une amende de 135€ également

6. Vitesse maximale autorisée de 25km/h. En cas d'excès, le texte rend passible d'une amende allant jusqu'à 1500€ et même 3000€ en cas de récidive.  

Dans certains cas exceptionnels, ces véhicules restent autorisés avec port du casque et gilet réfléchissant obligatoires.  

 

Alors, êtes-vous prêts pour ces changements ?! 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article