Publié par FranceAuto-Actu / Mickaël Tribut

Le Coronavirus n'en est pour le moment qu'à ses prémices mais a de quoi inquiéter la planète automobile.

En effet, le premier marché mondial avec 26 millions de véhicules vendus par an, est un énorme marché pour de nombreux constructeurs. Depuis quelques années, au moyen d'investissements massifs dans des usines locales via la création de joint-venture, les plus importants constructeurs mondiaux comme Volkswagen, Nissan, Honda, Hyundai, Kia, Toyota, Peugeot, Renault mais également General Motors y sont fortement représentés.

 

Cependant, et depuis l'annonce il y a quelques semaines de l'existance du coronavirus, de nombreuses mesures sont mises en place dans le pays en commençant par le confinement de la population et de ce fait, l'arrêt petit à petit des usines d'assemblage comme celles de Toyota ou Volkswagen.

Cela touche directement les constructeurs automobiles mais également les équipementiers comme Valéo ou Faurécia.

 

Cette non-activité perturbe principalement le marché chinois, qui va connaître de ce fait une chute importante de sa production accompagné d'un ralentissement du marché.  A terme, cela pourrait impacter le marché mondial,  dépendant encore aujourd'hui, de nombreuses pièces d'importation chinoises.

 

Le groupe Hyundai Kia a d'ailleurs annoncé aujourd'hui avoir suspendu sa production sur certaines lignes d'assemblage en Corée du Sud, en raison d'une pénurie de pièces en provenance de Chine.

 

Sans solution prochaine pour stopper cette épidémie, peut-on envisager un scénario d'arrêt complet de production dans le secteur mais aussi dans d'autres comme le subissent actuellement Ikea ou encore Apple?

 

A suivre sur FranceAuto-Actu

 

 

Coronavirus: quelles conséquences sur l'automobile?Coronavirus: quelles conséquences sur l'automobile?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article