Publié par FranceAuto-Actu / Mickaël Tribut

Cousin du Kia EV6 présenté récemment, le crossover Ioniq 5 a quant à lui été présenté en février dernier.

Disposant d’un look beaucoup plus futuriste, le Ioniq 5 est basé sur la plateforme e-GMP du groupe Hyundai Kia.

 

100% électrique, ce Ioniq 5 dispose de deux moteurs électriques et sera proposé en version deux roues motrices avec une puissance de 170ch ou 211ch en version quatre roues motrices.

Atteignant un poids de plus de 2 tonnes, le Ioniq 5 atteint néanmoins le 0 à 100km/h en 5,2 secondes...plutôt remarquable! L’autonomie annoncée est quant à elle de 500 kilomètres en cycle WLTP.

 

Entrant dans une démarche responsable grâce à l’utilisation de matériaux recyclés comme les bouteilles en plastique pour les sièges et accoudoirs, Hyundai entend ainsi se différencier de la concurrence de cette manière.


Seul constructeur à proposer l’ensemble des motorisations existantes avec le thermique, la micro hybridation, l’hybride et hybride rechargeable, l’hydrogène et l’électrique.

Pour sa première édition nommée Ioniq 5 Édition 45, le tarif est affiché à 55 900€.
Seules 3000 personnes ont pour le moment pu précommander le véhicule en versant un acompte de 1000€ (remboursable en cas de changement d’avis) et seront livrés avant cet été si tout se passe bien.

En effet, le constructeur a annoncé avoir stoppé, du 7 au 14 avril et par manque de puces, l’activité de son usine numéro 1 à Ulsan en Corée du Sud. Cela a une incidence sur la production des Ioniq 5 mais également du Kona. 

 

En misant sur un véhicule électrique, écologique avec la réutilisation de matériaux, performant grâce  à ses motorisations mais aussi à sa batterie de 800V permettant une recharge à 80% en 18 minutes, Hyundai sort les atouts pour devenir un constructeur incontournable sur le marché des véhicules électriques! 

Hyundai Ioniq 5: déjà des retards ? Hyundai Ioniq 5: déjà des retards ? Hyundai Ioniq 5: déjà des retards ?
Hyundai Ioniq 5: déjà des retards ?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article