Publié par FranceAuto-Actu / Mickaël Tribut

Suite à un décret publié dans le Journal Officiel en avril dernier et à effet du 1er novembre, certaines choses vont évoluer sur les applications de navigation mobiles.

Celles-ci, qui sont principalement Waze, Coyote et Tom Tom, il ne sera désormais plus possible de signaler la présence de la police dans les zones dites “blanches”.

Dans le détail, dès que les forces de l’ordre effectueront des contrôles concernant l’alcoolémie,  les stupéfiants ou encore à la suite à une attaque terroriste, ils definieront une zone blanche dans laquelle aucune notification ou information ne sera transmise aux conducteurs.


Vous pourrez malgré tout signaler sans risque l’information sur vos applications, mais celle-ci ne sera en revanche pas retransmise aux autres utilisateurs.

Cette zone blanche, sera ponctuelle, avec une durée d’activation de 12h maximum sur un rayon de 2 kilomètres en agglomeration et 10 kilomètres en dehors.

Malgré ce changement, il vous sera toujours possible de mentionner les contrôles de vitesses (fixes ou mobiles), les accidents ou encore les obstacles et travaux rencontrés.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article